Quel siège auto choisir pour bébé ?

Quel siège auto choisir pour bébé ?

Toutes les mamans peuvent en témoigner : choisir le bon siège auto est une tâche bien périlleuse. Il faut allier confort, fonctionnalités, maintien, facilité d'installation, conformité aux réglementations européennes. Pour la sécurité en voiture des enfants, nous pensons que les parents doivent avant tout correctement être informés afin de choisir le bon siège auto enfant adapté aux besoins de l’enfant et à sa morphologie. Car, en effet, dans la plupart des accidents de voiture, les conséquences graves pour les bébés sont dues à une mauvaise installation du siège auto comme le révèle l’association Prévention routière. C’est pourquoi, un constat essentiel est à prendre en compte dans le choix de votre siège auto :

L’utilisation intuitive du produit engendre les bons comportements, la sécurité commence là.

Cet article a pour but de vous rendre incollable sur le sujet ! Que ce soit au niveau des réglementations, des normes, ou bien des nouveaux systèmes prônant la sécurité de votre enfant, on vous explique tout. Enfin, nous pourrons parler de la conception de notre siège automatique “idéal” à travers une interview de René, le fondateur de Looping.

Comment le siège auto doit être placé dans la voiture ?

Le siège auto est obligatoire pour les enfants dans les voitures jusqu'à l'âge de 10 ans ou jusqu'à la taille de 1,35 m depuis le 1er janvier 1992. Ces derniers doivent donc être attachés dès leur plus jeune âge avec un dispositif adapté, sécurisé et homologué : le siège auto doit correspondre au poids de l’enfant ainsi qu’à sa taille. 

Dans la plupart des cas, un enfant doit être mis sur la banquette arrière de votre voiture. En effet, le non-respect est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 €.  Il est d'ailleurs recommandé de s’en tenir à cette règle jusqu’à l’âge de 12-13 ans. 

Les sièges enfants sont obligatoires dos à la route minium jusqu’à 9kg. Cependant,  il est conseillé de laisser votre enfant le plus longtemps possible  dans cette position car elle minimise les conséquences des collisions frontales.

Il y a cependant des exceptions. Quand les sièges arrières sont cassés ou déjà occupés par un enfant de moins de 10 ans, vous pouvez installer un siège pour votre enfant à l’avant de votre voiture. C’est également le cas si les ceintures sont inutilisables. Par contre, cette autorisation est soumise à des conditions comme mettre le jeune enfant dans un siège auto dos à la route et désactiver l’airbag.

Quelle est la reglementation pour les sieges autos en 2020 ?

Actuellement deux réglements cohabitent : l'ECE44 et le R129. Le R129 se substitue progressivement l’ECE44 mais cela ne remet pas en cause les sièges déjà homologués. Les délais d’application du R129 n’ont pas encore clairement été déterminé par l’administration mais dès qu’il le seront, tous les nouveaux sièges ISOFIX suivrons ce règlement.

En voiture avec des enfants, le règlement européen applicable est l'ECE44. Vous pourrez retrouver, une étiquette d’homologation orange ECE R44/04  sur tous les sièges auto homologués. Cette étiquette orange atteste de la conformité du siège aux exigences de sécurité fondamentales. Les exigences sont renforcées chaque année pour tenir compte de l’évolution des besoins en matière de sécurité des enfants. Aujourd’hui, ce texte en est à son quatrième amendement : on l’appelle le R44-04. On remplace les réhausseurs par des sièges autos haut en taille avec appuie-tête. En effet, ils maintiennent vraiment les bébés et les enfants. Les sièges homologués selon le R44-03 sont encore autorisés à l’utilisation mais ce n’est pas le cas de ceux conformes aux versions 02 et 01, antérieures à 1995.

Quelles sont les différents groupes définis par le R44 ?

Le texte R44-04 définit une classification des sièges en cinq groupes qui dépendent du poids de l’enfant :

  • sièges auto du groupe 0 : de la naissance jusqu’à 10 kg ;
  • sièges auto du groupe 0+ : de la naissance jusqu’à 13 kg ;
  • sièges auto du groupe 1 : de 9 à 18 kg ;
  • sièges auto du groupe 2 : de 15 à 25 kg ;
  • sièges auto du groupe 3 : de 22 à 36 kg.

Quelles sont les changements ?

La norme européenne ECE R129, aussi appelé i-Size, qui est entrée en application en juillet 2013. Cette norme est basée sur le système de fixation Isofix.

La norme R129 ou i-Size a pour but de faciliter le choix du bon siège auto et d'optimiser la sécurité de bébé en voiture. Cette norme tente donc de clarifier et de simplifier les recommandations du législateur.

Que dit ce réglement ?

Il oblige donc à :

  • Transporter bébé en position dos à la route jusqu’à 15 mois minimum. Pourquoi ?

Bébé est fragile on le sait. Cette fragilité est encore plus vraie au niveau de la tête et de la nuque. Avant ses 15 mois, la tête de l'enfant est relativement lourde et son cou n'est pas encore suffisamment développé pour supporter l'impact subi lors d'un choc frontal. La position dos à la route jusqu’à 15 mois minimum amoindri les effets du choc et protège ces deux parties du corps de bébé en cas d'accident.

Bien entendu, vous pouvez continuer à faire voyager votre enfant en position dos à la route au-delà de 15 mois si votre siège auto le permet (i-Size).

siege-auto-pivotant

  • Relever les exigences en cas de collision latérale

Toujours afin de mieux protéger la tête et la nuque de bébé, la norme R129 oblige les fabricants à faire tester leur siège auto i-Size grâce à un nouveau test dynamique crash test. Lors de ce test poussé, la portière du véhicule est enfoncée afin de reproduire l'effet d'un impact latéral.

  • Promouvoir le système ISOFIX

Pour être i-Size, un siège auto doit être Isofix. En effet, ce système d'installation réduit considérablement les risques de mauvaise installation du siège auto et les risques de mal attacher son enfant.

  • Faciliter le choix du siège auto adapté à bébé
La norme i-Size clarifie la classification des sièges auto. Oubliez les groupes liés au poids de la norme R44/04. Avec i-Size, un siège auto se choisit en fonction de la taille de l'enfant. Un peu comme les tailles de vêtements en somme.

Voici le découpage par taille de la norme R129 :

  • Naissance à 60 cm
  • 60 à 75 cm
  • 75 à 87 cm
  • 87 à 105 cm
  • 105 à 125 cm
  • A partir de 125 cm.siege-auto-isize-age

 

Comme pour la norme R44/04, certains fabricants proposent une plus longue utilisation du siège auto i-Size. En effet, il n'est pas rare de trouver des sièges auto i-Size utilisables de la naissance à 105cm.

  • Rendre plus simple la compatibilité entre véhicule et siège auto

Cela n'est pas pour tout de suite mais les volontés du législateur sont bien de garantir la compatibilité des sièges auto i-Size avec les voitures récentes. Ainsi, dans un futur plus ou moins proche, toutes les voitures commercialisées permettent la bonne installation d'un siège auto i-Size.

Quelles sont les homologations ?

Il existe trois types d’homologation différents vous permettant de déterminer si un siège auto pour enfant est compatible avec votre véhicule : universelle, semi-universelle et spécifique à un véhicule. L’homologation universelle ne dépend pas du modèle de voiture. Le siège est par conséquent homologué et installable dans l’ensemble des véhicules. L’étiquette d’homologation doit préciser le type d’homologation.

  • L'homologation universelle ne nécessite de consulter aucune liste de véhicules. L'installation du siège est homologuée dans toutes les voitures répondant aux réglementations ECE R14 et R16. Dans le cas d'ISOFIX, le Top Tether, sangle additionnelle fixée à l'arrière du siège auto, DOIT être fixé au 3ème point d'ancrage de la voiture. Dans tous les cas, cette caractéristique doit être utilisée et le manuel d'utilisation du véhicule doit préciser que la voiture est homologuée pour les sièges auto ISOFIX universels.

  • L'homologation semi universelle concerne les cas où des dispositifs de sécurité sont requis pour la fixation du siège, en plus des exigences standard, et que ces dispositifs nécessitent des tests supplémentaires. Par exemple : pour certaines voitures proposant des espaces de rangement au sol, l'utilisation d'une jambe de force peut présenter des inconvénients. Vous devez, par conséquent, vérifier que votre voiture figure sur cette liste.

  • Homologation spécifique au véhicule : le siège auto a été testé lors d'un crash test spécifique et fait l'objet d'une homologation uniquement pour cette voiture. La voiture DOIT figurer sur la liste d'homologation du fabricant de sièges auto. Ceci peut comprendre certaines caractéristiques ou constructions spéciales qui ne peuvent être installées que sur une catégorie donnée de voitures.

Qu'est ce-que le système Isofix ?

L'isofix est un système répondant aux normes internationales qui permet d’installer le siège auto correctement sans utiliser les ceintures de sécurité du véhicule. C'est un un grand pas en avant en matière de sécurité routière. Il bénéficie également de bien meilleurs résultats en cas d'accident.

Il est plus sûr car le siège n’est pas simplement fixé par les ceintures mais il est solidement attaché au siège du véhicule, limitant ainsi le mouvement de rotation vers l’avant en cas d’impact frontal. Ce dispositif d'attache des sièges enfants permet une installation qui est exempte de risque d'erreur. Il est plus simple à installer et il est doté d’indicateurs spécifiques qui deviennent verts lorsque le montage a été correctement effectué. Alors qu'avec le dispositif d'attache par la ceinture de sécurité, une mauvaise manipulation est toujours possible. Comme un décrochage pur et simple de la ceinture, inopiné ou des mains de l'enfant.

Il est plus rapide car l’installation se fait en trois étapes simples. Il existe deux versions du système Isofix, la version avec la sangle de retenue et la version avec la jambe de force. Les deux systèmes sont dotés de trois points d’ancrage : 2 connecteurs Isofix et un système anti-rotation (sangle de retenue ou jambe de force).

Apparu en 2006 sur les véhicules neufs, le système Isofix est obligatoire sur toutes les voitures produites depuis 2011. 

Système Isofix : comment ça marche ?

Le système Isofix est très simple, tant sur son concept que sur son utilisation. Le véhicule équipé en Isofix est doté de deux anneaux métalliques qui sont placés entre le dossier et l'assise de la banquette arrière. Ces anneaux sont parfaitement dissimulés et ne gênent pas le passager qui prendrait place sur la banquette en l'absence de siège pour enfants. Le siège bébé équipé du système Isofix comporte deux pinces métalliques munies d'un crochet à leur extrémité. Un siège Isofix est aussi doté d'un système anti-rotation par le biais d'un troisième point d'attache. Cette attache se présente généralement sous la forme d'une sangle qui sert à plaquer le siège en le liant au dossier. Ou encore par une jambe de force, qui vient s'appuyer sur le plancher du véhicule.

Le siège auto Looping

Looping lance son dernier produit : le siège auto pivotant de la naissance à 18kg. C’est un siège-auto totalement évolutif grâce à son système de rotation 360°. La fixation avec sa base isofix intégré permet une fixation sûre et facile (2 clics suffisent), de sorte à ce que l’enfant soit attaché toujours de la même manière. Même quand il n’y a pas d’enfants sur le siège, aucun risque d’objets volant est possible.

La rotation du siège facilite l'installation de l’enfant et le réglage du harnais permet une utilisation intuitive. La facilité d’utilisation du produit engendre un bon comportement de la part des parents, car il vous mettra dans les meilleures conditions possibles pour une bonne installation du siège, et ainsi, une bonne installation de l’enfant. Pour nous, la sécurité commence là.

siege-auto-isofix-harnais

Notre siège-auto est équipé de protections d’impacts sur les côtés, d’indicateurs qui indiquent si le siège auto est bien installé, ainsi que des harnais totalement ajustables et réglables à une main comprenant la hauteur de la têtière. 10 positions sont disponibles pour la hauteur de l’appui tête. 5 inclinaisons sont prévues (deux pour être dos à la route, et 5 face à la route). Vous pourrez aussi ajuster l’inclinaison du siège selon la taille de l’enfant et ainsi l’adapter à tous les âges.

Le produit que nous vous proposons est durable et qualitatif. Il réduit considérablement les risques pour votre bébé lors d’un accident. Enfin, pour plus de praticité, l’habillage est déhoussable et lavable à la machine. 

Afin de vous aiguiller davantage sur les caractéristiques, les circonstances et choix de création de notre nouveau chouchou, le créateur de Looping a répondu à quelques questions.

 A quelles normes est soumis le siège auto rotatif G0+/1 ?

S'agissant d'un produit devant être placé dans un véhicule, le siège auto rotatif est soumis au règlement Européen ECE44 (incluant des essais dynamique : "crash test") qui va vérifier au cours d'un choc simulé sur un banc de test, l'efficacité du système de retenu et l'état du siège après l'impact. 

De plus, les matériaux et les parties textiles sont soumises à des exigences chimiques et à des tests d'inflammabilité sur la base “la norme jouet” qui est une référence dans le monde de l'enfant. 

 Comment vous assurez vous que le produit est bien conforme à la norme ? 

Le siège doit avant tout être homologué par l'usine qui le fabrique dans un pays Européen et auprès d'un laboratoire accrédité. Son numéro d'homologation apposé sur le produit autorise sa mise sur le marché.  Des tests réguliers sont effectués tous les 5000 cycles de fabrication et l'usine est auditée tous les ans afin de conserver le numéro d'homologation du siège auto. 

De notre côté, nous complétons ce processus normatif par des tests aléatoires pour nous assurer de l'absence de déviation dans la fabrication. Ces tests complémentaires peuvent concerner les essais dynamiques, la partie chimique, ou l'inflammabilité.

 Pourquoi le siège auto est t-il conçu pour les bébés de moins de 18 kg ? Pourquoi ne pas être allé au-delà ? 

Dans le cadre du règlement européen ECE44, les siège auto sont définis et testés selon des gammes de poids. Un siège peut combiner plusieurs groupes mais nous avons préféré nous limiter au Groupe 0,+1 afin de maintenir des performances optimum et offrir la possibilité de laisser l'enfant dos à la route le plus longtemps possible. Nous conseillons ensuite de compléter avec un siège groupe 123 qui permettra d'assurer une continuité de confort et de performance, le passage de l'enfant d'un siège à l'autre se faisant naturellement selon sa morphologie. Les parents pourront ainsi avec 2 sièges auto (donc un budget raisonnable) couvrir toute la durée d'utilisation.

Est-ce que le prix d'un siège auto est gage de qualité ? 

Oui et non !

  • Oui car il faut utiliser des matériaux de qualité, des épaisseurs de plastique élevées, des revêtement textile confortable et amortissant et choisir des solutions techniques assurant une installation correcte de l'enfant dans le siège auto, et du siège auto dans la voiture. Par exemple, pour ce dernier point, la solution Isofix (plus chère que la fixation par ceinture) s'impose comme plus fiable, plus facile à installer correctement et donc plus sûre.

 

  • Non car la sécurité auto doit être vu comme un tout avec d'abord le choix d'une bonne voiture en terme de comportement au choc (pas forcément la plus chère), une bonne fixation du siège dans la voiture (le siège est trop souvent mal installé et ruine tous les efforts de sécurité) et enfin une bonne installation du bébé dans le siège avec un ajustement du harnais adapté et une position dos à la route le plus longtemps possible, dépendant de sa morphologie et de son tempérament. La sécurité dépend aussi beaucoup du comportement du conducteur qu'aucun équipement au monde (sauf le pilote automatique) ne pourra contrôler. Tous les éléments de cette chaîne sont à considérer et un seul manque peut nuire fortement à la sécurité globale. Quelque soit son prix, un siège auto cher (car très renforcé) mais où l'enfant est difficile à installer, sera moins performant qu'un siège moins cher mais facile d'utilisation permettant aux parents de ne pas faire d'erreur et de rester calmes et détendus.

 Quels sont les avantages du siège auto rotatif comparé à un siège auto simple ou même comparer au siège auto GR0+ ? 

Selon les véhicules, la place disponible entre la portière (qui s'ouvre plus ou moins) et le siège passager peut être très limitée et rendre l'installation du bébé dans son siège auto très compliquée. Cela peut engendrer une mauvaise installation, un énervement du bébé et des parents préjudiciable à la conduite.  Le siège auto rotatif permet d'avoir l'enfant devant soi lors de son installation dans le siège auto et donc, même dans un espace réduit, de régler parfaitement et sans stress la hauteur du harnais et sa tension. 

Il permet aussi de pouvoir vérifier calmement tous les points avant de tourner le siège dans la direction voulue (dos à la route le plus longtemps possible) et de s'asseoir calmement au volant. La possibilité de maintenir son bébé dos à la route le plus longtemps possible réduit très sensiblement les risques de traumatisme au niveau de la colonne vertébrale et de la tête par rapport à un choc face à la route. Le siège rotatif vous permet de choisir cette position plus sûre à tout moment et très facilement. il vous permet aussi d'utiliser votre siège pour des enfants d'âges différents.

 Comment avez-vous acquis votre “expertise” au niveau de l'utilisation des produits et des normes à respecter ? 

Notre expérience de plus de trente ans dans le domaine de l'équipement pour enfants, notre propre utilisation, la curiosité toujours renouvelé, l'écoute permanente des utilisateurs, et enfin la participation active au commissions françaises et Européenne de normalisation nous permettent d'avoir une vue d'ensemble des problématiques liés à l'utilisation d'un produit destiné à l'enfant et utilisé en même temps par l'adulte. 

Si l'adulte donne souvent son avis et ses recommandations, le bébé n'a pas les moyens de s'exprimer sur son ressenti et il est de notre devoir de prendre en considération ce point de vue silencieux. Nous avons donc la connaissance des normes, règlements et décrets à respecter scrupuleusement, mais notre travail est aussi d'aller plus loin et de nous servir de nos expériences diverses pour faire des produits pensés pour les parents et dessinés pour les bébés.

J'éspère vous avoir aider dans le choix de votre siège auto. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter sur nos réseaux sociaux ou sur l'adresse love@looping-baby.com. Merci d'avoir lu jusque là. :)


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published