Être plus respectueux de l'environnement en tant que parent

Les différentes façons de protéger la Terre en tant que parent.

Vivre de manière responsable : un sujet bien plus qu’actuel ! 


Personne n’est parfait, mais il est de notre responsabilité de faire du mieux qu’on peut avec ce que l’on a. En plus de ça, les familles ont de quoi se sentir davantage concernées : les parents ne peuvent souvent pas s'empêcher de s'inquiéter de l'impact des pesticides, des polluants et des tonnes de déchets non biodégradables sur la santé et l'avenir de leurs enfants. Mais parfois, il semble que la protection de la terre et une vie de famille trépidante ne fassent pas bon ménage. Même si vous aimeriez éviter d'utiliser des sacs en plastique ou bien de dépenser la moitié de votre salaire en essence, en tant que parent, vous avez des déjeuners à préparer, des courses à ramener à la maison et souvent des allers-retours indispensables en voiture à faire. 


Bonne nouvelle ! Vous avez aussi la possibilité de prendre de nouvelles mesures pour être plus respectueux de l'environnement à travers des stratégies familiales qui vous aideront à réduire, réutiliser et recycler plus efficacement, sans pour autant changer complètement votre mode de vie. On vous en donne quelques unes. 

 

1. Rincer et ré-utiliser tous les sacs à sandwichs en plastique des repas de vos enfants.

Réduisez les déchets en rangeant les aliments dans des tupperware en plastique lavables (et ainsi, évitez de retrouver les biscuits en miettes au fond du cartable!) Exit donc le papier aluminium, mauvais pour l’environnement et la santé, et le cellophane. Privilégiez par exemple une pomme à une compote. Les fruits sont en général livrés dans leur propre emballage (leur peau). Pas d’emballage nécessaire ! Si vous tenez absolument aux jus de fruits, choisissez-les en briquette, l’emballage est recyclable.
Rien de mieux, d'un point de vue écologique et économique, que de préparer soi-même le goûter des enfants. Le week-end, faites de la cuisine une activité familiale : cuisinez des gâteaux ou biscuits qui pourront tenir plusieurs jours (sablés, cookies, etc). Vous aurez ainsi de quoi garnir les boîtes à goûter pendant une bonne partie de la semaine, sans emballages supplémentaires!

 

2. Utilisez une voiture hybride, ou adoptez les bons gestes en voiture.

Si l'heure n'est pas à l'échange, contribuez à réduire les gaz à effet de serre et à économiser de l'argent en respectant les limitations de vitesse, ou bien en conservant votre voiture en bon état de marche. Par exemple, utilisez une huile moteur de bonne qualité ou bien vérifiez que vos pneus soient correctement gonflés. Il est également utile de réduire le poids de votre voiture : si vous vous débarrassez des jouets et des vélos qui se trouvent dans votre coffre, vous réduirez ainsi votre consommation de carburant. Également, ne pensez pas que vous avez forcément besoin de la climatisation les jours de grande chaleur. Baisser les vitres peut vous soulager et ne consomme pas d'essence.

 

3. Faites des trajets intelligents !

Faites vos courses à proximité à pied ou à vélo. Les courts trajets en voiture étant les plus polluants et les plus gourmands en essence, combinez vos courses chaque fois que possible. Faites un plan à partir de votre liste de choses à faire : Vous pouvez par exemple rendre les livres de la bibliothèque en allant au pressing avant de récupérer les enfants, puis aller au supermarché avant de rentrer à la maison ? Et si possible, pourquoi ne pas essayer de passer un samedi sans voiture et voir ce que vous pouvez accomplir en utilisant uniquement des poussettes et des vélos ?

 

4. Recyclez chaque boîte de conserve, bouteille et morceau de papier et fertilisez votre jardin avec les restes compostés.

Vous pouvez recycler vous-même vos boîtes et bouteilles et faites de leur collecte un projet familial. Pour ce qui est du compostage, dispersez les restes de nourriture (à l'exception de la viande, des produits laitiers, de l'huile de cuisson ou de la graisse) dans le jardin pour fournir des nutriments aux plantes. Ce seul geste permettrait de réduire les déchets ménagers de 30 à 40 % par an et par personne. Si vous n’avez pas de jardin, renseignez-vous auprès de votre commune pour savoir si vous disposez d’un compostage collectif près de chez vous.

 

5. Renoncez aux produits d'entretien toxiques.

Oui, ces nettoyants puissants peuvent rendre le ménage plus rapide et plus pratique. Mais la mauvaise nouvelle - pour votre santé et pour la planète - est qu'ils dégagent des produits chimiques agressifs dans l'atmosphère. Mais plutôt que de renoncer à ces produits, il suffit de les remplacer par des nettoyants non toxiques. Pensez à utiliser du vinaigre dilué dans 25 % d'eau pour nettoyer les fenêtres et les miroirs par exemple, et essayez le bicarbonate de soude pour récurer votre four, votre baignoire et vos éviers. Vous pouvez également essayer des produits de nettoyage d'origine végétale, en particulier sur les sols, où les petits rampent et sont plus susceptibles d'ingérer des résidus chimiques. Économisez du papier en utilisant des chiffons réutilisables pour vous débarrasser de la saleté.

 

6. Une bonne utilisation de l’eau et de l'énergie. 

La meilleure chose à faire serait d’économiser l'eau et l'énergie en lavant votre vaisselle à la main et en portant vos vêtements plusieurs fois avant de les laver, pour réduire les machines à laver. Ce serait raisonnable si… a) la vaisselle était une tâche rapide et b) les enfants savaient rester propres plus de cinq minutes. Au lieu de cela, respectez l'environnement en faisant de grosses brassées de linge et en ne faisant tourner le lave-vaisselle que lorsqu’il est plein. Choisissez des lessives et des produits vaisselle non parfumés, qui contiennent moins de produits chimiques et rendent les eaux usées moins toxiques. 

 

7. Réduisez les déchets.

Cela peut-être à travers pleins de petites actions qui semblent dérisoires, mais souvenez-vous : un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité! 

 

  • Utilisez chaque morceau de papier deux fois. Par exemple, une lettre comportant des fautes de frappe devient une feuille de papier à dessin pour les enfants. 

  • Faites vos courses au supermarché de manière plus intelligente - achetez des produits en format famille pour réduire les emballages, par exemple. Lorsque vous avez fini de déballer vos courses, gardez les sacs et réutilisez-les. Par exemple, pour tapisser vos poubelles ou votre bac à litière. Sinon, utilisez des tote-bags. 

  • Abandonnez les traces écrites. Votre maison est jonchée de notes sur les rendez-vous chez le médecin et les réunions de parents d'élèves ? Oubliez les blocs-notes et écrivez tout sur un tableau effaçable à sec. De cette façon, toute la famille reste informée.

  • Commandez à bon escient. Vous ne pouvez pas faire la cuisine ce soir ? Assurez-vous que rien de plus que votre nourriture ne soit livrée. Lorsque vous appelez, demandez à ce qu'il n'y ait pas de serviettes de table, d'ustensiles en plastique, de condiments préemballés, de sauces que vous ne mangerez pas (...). Sur Ubereats, ne cochez pas l’option “demander des couverts” si vous en avez à la maison, bien sûr 😉

  • Limitez la pollution numérique : mettez fin à la sur-consommation des appareils technologiques (smartphones, ordinateurs personnels, téléviseurs…). Conservez-les pendant au moins sept ans, et achetez du reconditionné. Possédez que ce qui est indispensable : non, vous n’avez pas besoin de trois tablettes et de quatre ordinateurs dans votre foyer ! En effet, la sur-consommation de gadgets en général est un contributeur majeur aux émissions de carbone. Dans le même registre, éteignez votre box et autres appareils électroniques quand vous ne vous en servez pas. Supprimez aussi les mails inutiles et évitez de stocker trop de données sur vos appareils. Et oui ! Le stockage de millions de photos, vidéos et mails inutiles sur les serveurs du monde entier crée une empreinte carbone aussi importante que celle de l'industrie du transport aérien.

  • L'industrie de l'habillement et du textile est responsable de plus d'émissions de gaz à effet de serre que l'aviation et la navigation internationales réunies, et l'essor de la mode rapide et jetable accélère cette tendance. Des prix plus bas signifient souvent des vêtements de moins bonne qualité qui ne durent pas aussi longtemps. Alors notre petit conseil : consommez moins, mais consommez mieux ! Des vêtements d'occasion peuvent aussi être la solution (il y a un large choix de vêtements pour enfants sur Vinted). Dans le même esprit, plutôt que de les jeter, pensez à donner une deuxième vie à vos vêtements. On donne, on vend, on répare...


Vous avez maintenant les clés en main pour réduire votre production de déchets. Personne n'a dit que ça serait facile, mais tout est pour le mieux !


Si vous avez lu cet article, c’est que la question environnementale vous préoccupe. On vous invite donc à vous intéresser au Scootizz : une draisienne 5 en 1 qui dure dans le temps et qui évite ainsi la surconsommation de jouets. Concentrez-vous sur l’utile, et alliez l’apprentissage et l’amusement avec un seul jouet pour les petits et les plus grands.

Venez en découvrir davantage juste ici.

 

https://www.parents.com/parenting/better-parenting/green/ways-to-protect-the-earth/

https://www.theguardian.com/environment/2022/mar/07/six-promises-you-can-make-to-help-reduce-carbon-emissions?utm_source=pocket&utm_medium=email&utm_campaign=pockethits

http://www.slate.fr/story/218094/stockage-photos-videos-pollution-empreinte-carbone

https://www.consoglobe.com/zero-dechet-gouter-enfants-cg

https://www.quechoisir.org/conseils-dechets-comment-reduire-ses-dechets-menagers-n1613/


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.


You may also like View all