Votre bébé a la peau fragile : 15 solutions aux problèmes les plus fréquents

Votre bébé a la peau fragile : 15 solutions aux problèmes les plus fréquents

Vous le savez, bébé est un être très fragile. En tant que parent, on voudrait prendre soin de lui le mieux possible et ainsi, être au courant des problèmes potentiels qu’il pourrait rencontrer pendant ses premières semaines de vie. L’équipe Looping aime vous rendre la vie facile et donc vous proposer des produits adaptés à la vie de parents, mais nous voulons aussi vous parler de ce type de désagréments courants chez les bébés afin que vous puissiez au mieux anticiper tout cela, et donc éviter quelques inquiétudes inutiles. Peu importe les problèmes que votre bébé pourra rencontrer, ils ne feront pas de vous des mauvais parents. C'est chose courante chez les bébés. La plupart des symptômes de ces différents problèmes se ressemblent beaucoup. Il faudra rester attentif ;) 

Nous avons eu la chance de pouvoir écrire cet article avec l'aide de Brigitte Tack, dermatologue spécialisée en lasers dermatologiques, actuellement à la retraite, qui a pu pleinement enrichir notre contenu de par sa profession. Voici ce que vous devez savoir sur les affections cutanées courantes des nourrissons.

L’acné néonatale et l’acné infantile

L’acné néonatale concerne l’enfant dans les premières semaines de vie. L’acné infantile touche l’enfant au-delà de quelques mois ou années de vie. Environ 40 % des bébés développent de l'acné néonatale. Cela apparaît généralement à l'âge de 2 ou 3 semaines et peut souvent durer jusqu'à l'âge de 4 à 6 mois. Ces sortes de lésions pustuleuses et de micro-kystes localisés sur le front, les joues et le menton, sont probablement causés par vos hormones, qui circulent encore dans le sang de votre petit et qui stimulent les glandes sébacées du bébé, provoquant l'apparition de petites bosses rouges. 

La bonne nouvelle, c'est que même s'ils ne sont pas jolis, ces boutons ne gênent pas bébé et ne laisseront pas de cicatrices permanentes même si vous vous ne vous en occupez pas. Ne pressez pas les boutons, ne les frottez pas avec du savon, ne badigeonnez pas bébé avec des lotions, et ne traitez pas l'acné de votre nouveau-né de quelque manière que ce soit. Lavez-le simplement à l'eau une ou deux fois par jour, séchez-le en tamponnant doucement, comme vous le ferez tous les jours s’il n’avait pas de problème de peau et n'utilisez jamais de crèmes pour boutons destinées aux adultes.

La séborrhée de la tête, aussi appelée « chapeau » ou « croûte de lait »

Vous voyez des croûtes jaunâtres, des bosses d’un rouge vif ou/et des pellicules sur la tête de votre bébé ? Ce sont des croûtes de lait, une dermatite séborrhéique du cuir chevelu (appelée pellicules chez les enfants plus âgés et les adultes), qui peuvent apparaître chez les nourrissons au cours des trois premiers mois et peuvent persister jusqu'à un an. Cela peut provoquer des démangeaisons du cuir chevelu. Le problème vient d’un excès de sébum produit par les glandes sébacées, qui emprisonnent les vieilles cellules de peau sur les racines de sa petite tête.

Mais alors que faire ? Pas grand-chose puisque la croûte de lait est inoffensive, et non contagieuse. On peut prévenir la séborrhée de la tête, par un petit shampoing lors du bain. Il faut traiter pour empêcher que les croûtes ne s’étendent en massant  le cuir chevelu avec de la vaseline ou de l'huile minérale pour détacher les peaux mortes, laissez agir pendant quelques heures, puis faites un shampoing complet (doux) pour éliminer les flocons et l'excès d’huile. Consultez votre pédiatre si cela persiste (après plus de 3 à 4 semaines). Il pourra vous recommander un shampoing spécial. Consultez également si votre bébé souffre de lésions sur d’autres parties du corps comme par exemple sur le visage, sur les plis des aisselles, du cou ou bien sur l’arrière des oreilles et surtout les fesses.

L’eczéma atopique, ou la dermatite atopique

N’ayez crainte ! La plupart des affections de la peau des bébés vous gênent plus que cela ne gêne votre petit. Mais voici l'exception à la règle : l'eczéma du nourrisson (aussi appelé dermatite atopique). C’est une maladie chronique inflammatoire de la peau qui se manifeste par une sécheresse cutanée, à partir de l’âge de trois mois. En général, l'eczéma atopique se trouve sur le cuir chevelu, sur les fesses ou bien sur les zones « bombées »  du visage et des membres. Plus tard, on peut les retrouver dans d’autres zones, « en creux » comme les plis, par exemple sur le cou, derrière les genoux ou bien au niveau des plis des coudes. Parmi ses symptômes, on trouve des rougeurs et démangeaisons, vésicules, suintement et croûtes, ce qui est inconfortable pour le bébé. 

Pour atténuer cet inconfort plutôt pénible, appliquez un lait ou une crème hydratante à la sortie d'un bain, (court et pas trop chaud) après l‘avoir essuyé. Si la situation ne s'améliore pas, consultez votre dermatologue, qui vous suggérera un savon ou huile lavante appropriée, une crème hydratante particulière pour les peaux atopiques à appliquer sur le corps (voire une autre pour le visage) et une crème à base d'hydrocortisone si nécessaire. Il ne faut pas avoir peur de la cortisone, qui est le seul médicament qui va pouvoir enrayer une poussée plus importante. En général, 50% des dermatites atopiques disparaissent avant 5 ans. Certaines persistent jusqu’à l’âge adulte. La dermatite atopique rentre dans le cadre de l’atopie, qui est de nature génétique. On en retrouve dans les membres de la famille, ainsi que l’asthme et le rhume de foins, ou simplement une peau sèche.

Impétigo

 

Les cloques et les croûtes qui apparaissent dans la zone des couches de votre enfant sont le plus souvent des impétigos. Cette maladie cutanée est fréquente chez les enfants de 2 à 5 ans. Cette infection cutanée courante, qui peut également s'étendre à d'autres parties du corps ou du visage, se produit lorsqu'un des deux types de bactéries (streptocoques ou staphylocoques) pénètre dans l'organisme du bébé par une brèche dans la peau. L'impétigo se présente sous deux formes : 

  • Bulleux : vésicules remplies de liquide qui éclatent et laissent une fine croûte jaune-brun. Cette forme-là représente environ 30% des cas. En règle générale, il n'y a ni fièvre ni douleur mais il convient de consulter sans tarder pour éviter une extension trop importante et le risque de surinfection.
  • Crouteux (non bulleux). Ce dernier est la forme la plus fréquente (70% des cas environ). Il se caractérise par des pustules et une formation d'épaisses croûtes jaunes entourées de rougeurs. Ces lésions ne sont pas douloureuses mais peuvent parfois provoquer des démangeaisons, mais cela reste superficiel et ne provoque donc pas de fièvre. Très contagieuses, elles provoquent des petites épidémies dans les crèches et les écoles, principalement pendant l'été, probablement du fait du port de chemise à manches courtes ou de shorts, qui favorisent le contact de la peau avec les autres personnes et les petites lésions traumatiques des parties découvertes.

En général, les situations favorisant l’impétigo sont la présence de lésions sur la peau, le manque d’hygiène, la présence d’impétigo à l’école, les infections nasales, les diarrhées ou bien même l’utilisation de certains médicaments qui traitent de certaines maladies chroniques. Pour ces deux types d’impétigo : garder la peau en général et la zone des couches de bébé propre et sèche sera votre meilleure ligne de défense. Votre médecin pourra confirmer le diagnostic et vous prescrire un traitement local à base d'antiseptique, une application locale d'un antibiotique et surtout un antibiotique par voie orale, pour éviter les complications rénales. 

 

La peau sèche

Beaucoup d'adultes souffrent d'une peau rugueuse et tendue, et cela peut être aussi le cas pour un bébé. Votre plan d'attaque contre la peau sèche : Hydratez, hydratez, hydratez ! Comme pour la dermatite atopique, appliquez un lait hydratant après le bain - mais évitez le savon, même surgras. Préférez un syndet (pain sans savon) et évitez les longues séances de bain. Ne jamais mettre de sels de bains ou de gels moussants dans l’eau du bain. Le bain doit être donné à une température de 37°C voir même 35°C si votre enfant a la peau très sèche. Après le bain, séchez-le en tamponnant avec une serviette. On évite de le frotter ! Gardez la chambre de votre bébé pas trop surchauffée, et habillez-le avec des vêtements/sous-vêtements 100% coton. Évitez que sa peau soit en contact directement avec de la laine ou des matières synthétiques, (comme les collants chez les petites filles, même en synthétique). Lavez ses vêtements sans utiliser d’adoucissants et sans mettre trop de lessive. Si des plaques sèches commencent à s'étendre, à se fissurer ou à provoquer des démangeaisons douloureuses, consultez votre dermatolgue qui pourra vous recommander des crèmes, des savons ou des shampoings spéciaux.

Boutons de chaleur

Cette éruption se présente sous la forme de minuscules taches rouges sur le visage, le cou, les aisselles et le haut du torse. Ce sont de petites irritations de la peau. En général, cela se produit lorsque la transpiration s'accumule en raison de l'obstruction des canaux de glandes sudorales. Bien que les éruptions de chaleur s'estompent généralement d'elles-mêmes en une semaine, elles peuvent provoquer des démangeaisons et être inconfortables pour votre bébé. Une façon de la traiter est de prendre un bain frais, mais tout en évitant les poudres qui peuvent bloquer davantage l'écoulement de la sueur. Faites en sorte de rester dans un environnement frais et de lui faire porter des vêtements amples pour éviter la transpiration. Faites le boire suffisamment. Appelez votre médecin si des pustules, un gonflement accru ou une rougeur se développent.

Coups de soleil

Le soleil est néfaste pour la peau de bébé qui n’est pas encore capable de s’en protéger. Le coup de soleil provoque des plaques rouges et gonflées qui peuvent se couvrir de cloques ou peler si le coup de soleil est grave. On craint surtout le coup de chaleur, avec de la fièvre. La prévention est votre meilleure amie. Interdiction d’exposition solaire avant l’âge de 3 ans : le mettre toujours à l’ombre. Choisir sa garde-robe avec soin (optez pour des chemises à manches longues et des chapeaux légers avec des bords et des rabats pour les bébés plus âgés). Après 3 ans, il faut mettre de la crème anti-solaire à base d’écrans minéraux, souvent et généreusement, en remettre régulièrement, surtout après la baignade sur la plage. Les écrans minéraux ont l’avantage sur les écrans chimiques, de ne pas se dégrader au soleil. De plus, ils donnent un aspect blanc à la crème, ce qui permet de la surveiller. Quand on voit la couche de crème s’estomper, c’est qu’il faut en remettre ! Bien sûr, il faut toujours accompagner cette protection de t-shirt, chapeaux à larges bords et lunettes de soleil.


Si votre bébé a des brûlures, appliquez des compresses froides pendant 15 minutes, trois ou quatre fois par jour, et appliquez un spray contre les coups de soleil, une crème hydratante douce, ou bien du gel d’aloé vera – (cette plante a des vertus magiques). Laissez bien pénétrer et re-tartinez une nouvelle fois. Une petite astuce : on peut mettre le tube de crème au réfrigérateur pour qu’elle soit encore plus froide. Si des cloques, des douleurs, des frissons ou des nausées apparaissent, appelez immédiatement le médecin.

L’engelure

Les bébés sont particulièrement sensibles aux gelures, lorsque la peau devient très froide au toucher et de couleur blanche ou gris-jaune. Cette affection est causée par un froid extrême, qui resserre les vaisseaux sanguins et peut couper l'apport sanguin vers les zones extérieures du corps. 

La meilleure façon de prévenir les engelures est de s'assurer que le bébé est bien nourri et correctement habillé avant de partir dans le froid (bonnet, doudoune, écharpe couvrant partiellement le visage, collants, chaussettes épaisses,  chaussures fourrées et à semelles épaisses). Si vous remarquez des signes d'engelures sur ses orteils ou ses doigts, essayez immédiatement de réchauffer les parties plus froides contre votre corps - ouvrez votre manteau ou votre chemise et rentrez bébé à l'intérieur, près de votre peau. Ne frottez pas l’engelure, ne la massez pas, et ne la trempez pas dans de l’eau chaude. Il faudra attendre plusieurs heures pour ré-exposer bébé au froid une fois que la peau est réchauffée. Si la peau ne redevient pas normale en peu de temps, alors rendez vous immédiatement aux urgences ou chez votre pédiatre. 

Nævus congénital

De son nom complet, le nævus congénital mélanocytaire est un grain de beauté présent dès la naissance du bébé. Il est plutôt rare. Sa présence doit être notée sur le carnet de santé. Le plus souvent, un naevus apparaît après la naissance. Le nævus peut toucher toutes les couleurs de peau et toutes les parties du corps. La taille peut varier, allant de petite à très grande. Les gros grains de beauté (naevus pigmentés géants) sont rarissimes et doivent être surveillés car ils présentent un risque de devenir malins. Si votre bébé naît avec un de ces grains de beauté, une surveillance dermatologique annuelle est indispensable. Il pourra vous recommander d'enlever les gros grains de beauté (après l'âge de 6 mois) ou les grains de beauté suspects afin de minimiser le risque de cancer.

L'érythème fessier

Votre bébé a les fesses rouges, douloureuses et chaudes. Il s’agit d’un d'un érythème fessier, une irritation de la peau qui est généralement causée par ce trio difficile : trop d'humidité, trop peu d'air et des irritations à cause des couches, des lingettes ou du savon. L’érythème fessier dure de 2 à 4 jours, parfois davantage (en fait tant que durera la cause) et il apparaît durant les 15 premiers mois de la vie. 

Votre meilleure défense est de garder sa couche aussi propre et sèche que possible en la changeant fréquemment. Au moment du changement de couche, lavez délicatement les fesses de votre bébé avec une débarbouillette et de l’eau tiède additionnée d’une goutte d’huile d’olive. Évitez le savon. Évitez l’usage régulier de lingettes humides jetables (elles contiennent de l’alcool et surtout des produits allergisants). La poudre de talc peut aussi irriter la peau et les poumons de votre bébé. En cas d'éruption cutanée, augmentez le temps de mise à nu des fesses de bébé à au moins 10 minutes avant de mettre une nouvelle couche. Laissez tomber les lingettes, et utilisez une huile lavante pendant le bain. Si vous ne constatez pas d'amélioration dans les deux ou trois jours, ou que votre enfant a de la fièvre, des cloques ou des furoncles, contactez votre dermatologue. Avant d’acheter une lingette nettoyante (bien utile en voyage et uniquement en voyage) toujours vérifier qu’elle ne contient pas de méthylisothiazolinone, agent très allergisant.

Toujours dans le domaine des problèmes de peau de bébé, voici les différentes taches qui peuvent apparaître sur sa peau... 

Les taches rouge - rares, elles apparaissent peu de temps après la naissance. 

    1. Certaines sont planes et rouge clair et s’estompent avec les années (pâlit avec l’âge ou se cachent par les cheveux), même si elles ne disparaissent pas complètement. Le plus souvent, elles se trouvent sur la nuque et le front. C’est l’angiome simplex, aussi appelé "angiome flammeus" ou "la morsure de la cigogne". On peut les maquiller ou faire du laser à l’âge adulte si elles restent visibles. 
    2. D'autres sont planes et se surélèvent rapidement, s’épaississent, et deviennent rouge plus foncé. Il s’agit d’un angiome tubéreux, aussi appelé "la fraise" ou "Hémangiome infantile". Il a une phase de croissance durant 6 mois, puis se stabilise, laissant vers 7 à 8 ans une trace plus ou moins importante et gênante selon la localisation, que l’on peut éventuellement traiter par laser ou chirurgie. Ces hémangiomes doivent être surveillés car ils peuvent gêner le fonctionnement des organes voisins. Par exemple, si l’hémangiome est près de l’œil, il peut retentir sur la vision. Il faut alors consulter un dermatologue qui mettra en route très rapidement un traitement par propanolol.
    3. L'angiome plan, à proprement dit, est le plus souvent présent à la naissance, parfois très peu visible. Il fonce plus ou moins rapidement. Il peut se situer n’importe ou sur le cops ou le visage. On peut les traiter par laser dès les premières semaines de la vie, quand ils se situent sur le visage et qu’ils vont constituer un handicap relationnel à l’école. Plus ils sont traités tôt par laser, mieux ils disparaitront.  Aucun autre traitement que le laser n’est recommandé à l’heure actuelle. Ce traitement est fait par un dermatologue spécialisé en laser.

Taches café au lait

Généralement plates et de forme irrégulière, les taches café-au-lait sont des taches permanentes dont la couleur varie du beige au brun clair, ne foncent pas au soleil. Elles peuvent apparaître n'importe où sur le corps de votre bébé, soit à la naissance, soit au cours des premières années de sa vie, et augmentent en taille et/ou en quantité au fur et à mesure que votre enfant grandit. Elles sont inoffensives, mais doivent faire l’objet d’une consultation chez le pédiatre si elles sont en nombre supérieur à 6. Elles peuvent alors correspondre à une maladie génétique, qui peut (parfois) déjà exister dans la famille.

Taches mongoliques ou taches mongoloides

Plus fréquentes chez les bébés d'origine africaine, asiatique, indienne et méditerranéenne, ces taches gris-bleu sont causées par de simples variations de la pigmentation de la peau et apparaissent et disparaissent généralement toutes au cours de la première année. Elles peuvent ressembler à un gros bleu, mais elles ne font pas mal du tout. De la taille d'une tête d'épingle à 15 cm de diamètre (ou plus), les taches mongoliques apparaissent généralement sur le dos, les fesses ou les jambes du bébé. Il n’y a rien de particulier à faire si ce n’est d'attendre qu'elles disparaissent.

Pour conclure, il y a beaucoup de maladies de peau qui peuvent toucher nos bébés. Mais ce qui est important de se dire, c'est qu'elles sont très souvent sans danger, et partent au fil du temps. Adopter les bons gestes et consulter un médecin si le problème s'aggrave reste la meilleure des options.

Aujourd'hui, les médecins conseillent d'appliquer le moins de choses possibles sur la peau des bébés et des enfants en général, du fait de la grande perméabilité de la barrière cutanée et du nombre importants de molécules allergisantes contenues dans les produits cosmétiques, malgré l’appellation BIO. Les produits les plus naturels possibles sont fortement recommandés pour soigner bébé. Si vous êtes adeptes des produits naturels et que vous vous souciez beaucoup du bien-être de votre famille, je vous invite à vous rendre sur ce lien. Énormément de produits ou de médicaments insoupçonnables qui contiennent des substances chimiques pouvant être nocives.  

Sources 

Brigitte Tack, dermatologue, spécialisée en lasers dermatologiques, actuellement en retraite.

https://www.doctissimo.fr/html/sante/bebe/sa_1615_impetigo.htm

https://www.whattoexpect.com/first-year/health-and-safety/baby-skin-issues-conditions/

https://naitreetgrandir.com/fr/sante/naitre-grandir-sante-bebe-seborrhee-tete-croute-chapeau/#:~:text=La%20s%C3%A9borrh%C3%A9e%20de%20la%20t%C3%AAte%2C%20%C3%A9galement%20appel%C3%A9e%20%C2%AB%20chapeau%20%C2%BB%20ou,%C3%A0%20la%20racine%20des%20cheveux.

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/dermatite-atopique-eczema-atopique#:~:text=La%20dermatite%20atopique%2C%20aussi%20appel%C3%A9e,'adolescent%20et%20l'adulte.

https://www.pediatre-online.fr/dermatologie/lacne-nouveau-ne-nourrisson-faire/

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-cutan%C3%A9s/prurit-et-dermatite/dermatite-de-contact

https://www.news-medical.net/health/What-is-diaper-rash-(nappy-rash)-(French).aspx

https://naitreetgrandir.com/fr/sante/naitre-grandir-sante-enfant-peau-seche/

https://www.magicmaman.com/,5-astuces-contre-la-peau-seche-de-bebe,2701343,3442933.asp

https://www.laboiterose.fr/bebe/sorties-bebe/voyager/mon-bebe-a-attrape-un-coup-de-soleil#:~:text=Le%20coup%20de%20soleil%20est,contre%20les%20UVA%20et%20UVB.

https://naitreetgrandir.com/fr/sante/urgence-enfant-engelure-froid/#:~:text=Retirez%20doucement%20le%20v%C3%AAtement%20qui,la%20massez%20pas%20non%20plus.

https://www.passionsante.be/index.cfm?fuseaction=art&art_id=23450

https://www.devenirgrand.com/erytheme-fessier/

https://mariefortier.com/postnatal/le-naevus-simplex/

http://trucsdemamaman.fr/tache-mongolique

 

 


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published